A propos

portrait-rond

Écrire et réaliser des films, imaginer et coder des applications, c’est en quelque sorte faire de la chimie. Je suis donc une sorte de chimiste… J’assemble, je juxtapose, je transforme. Le résultat ? Des films d’animation, des poèmes, des applications, des illustrations, et plein d’autres choses.

… car rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la nature, et l’on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a une égale quantité de matière avant et après l’opération ; que la qualité et la quantité des principes est la même, et qu’il n’y a que des changements, des modifications.
Lavoisier, 1789

J’écris et je fabrique des films d’animation. J’enseigne aussi dans une école qui prépare ses étudiants à… écrire et fabriquer des films d’animation !

deuxgrammes

Mais avant ça, j’ai fait plein de métiers différents. J’ai même manœuvré des écluses ! J’ai aussi été costumière de théâtre pendant une dizaine d’années. C’était passionnant ! J’ai travaillé avec plusieurs compagnies théâtrales, pour des pièces du répertoire classique et pour des créations contemporaines.
J’ai adoré toutes ces expériences. Elles m’ont apporté des savoirs très variés, et surtout, elles m’ont fait rencontré des gens très différents les uns des autres. Grâce à elles, j’ai dans la tête tout un petit monde de personnes que je connais un peu, et à qui je m’adresse quand je travaille, ce qui est très important pour moi.

Parce que ce que j’aime par-dessus tout, c’est TRANSMETTRE. Et transmettre, c’est RACONTER.

Il y a toujours quelque chose à raconter : des choses observées, des histoires inventées, des connaissances partagées, des émotions. Je raconte avec des images, des mots ; je raconte au public des musées, à ceux qui vont au cinéma, à ceux qui naviguent sur internet, à mes étudiants : à vous.

Quand je fais des films pour, ou avec, des scientifiques ou des chercheurs, je les écoute me raconter des histoires auxquelles je n’aurais jamais pensé, que je n’aurais jamais imaginées. J’observe ce que ces histoires évoquent en moi, puis je les retranscris à ma manière pour qu’elles touchent d’autres personnes.

À vous maintenant de vous promener parmi mes articles, au petit bonheur, catégorie par catégorie, ou via le menu. Mais, surtout, imaginez des liens entre chacun de mes billets. Peut-être ces liens seront-ils ceux que j’ai souhaités, ou bien ceux que vous aurez inventés, quels qu’ils soient, ils n’appartiennent qu’à vous.

Si vous avez envie de raconter vous aussi ce que vous a évoqué tel ou tel billet, ou même ce texte que vous venez de lire, laissez un commentaire. Cela me ferait vraiment plaisir qu’une discussion s’engage !
Et si vous souhaitez avoir des nouvelles fraîches régulièrement, abonnez-vous à la newsletter.

Bonne découverte !