La mécanique du rail

La mécanique du rail, un film de 3 minutes pour découvrir les métiers du rail dans les années 30.

Le Musée de Bretagne, à Rennes, a inauguré sa nouvelle exposition temporaire, “Bretagne express”, le 19 octobre 2016. Dans le cadre soigné et graphique d’une scénographie pleine d’originalité, elle propose la découverte de l’histoire du chemin de fer en Bretagne, de son origine à nos jours.

C’est magnifique a été choisi pour être le producteur exécutif d’un film de 3 minutes présentant les différents métiers du rail dans les années 30, années charnières avec la création des congés payés et le regroupement des différents opérateurs du chemin de fer dans l’entité nationale SNCF en 1937.

Le musée souhaitait mettre en valeur les différentes familles de cheminots et la grande diversité des emplois. J’ai choisi un procédé narratif ludique : une sorte de partie de jeu des 4 familles mêlé au jeu de l’oie. Le plateau de jeu ressemble à une voie ferrée, avec des cases spéciales (aiguillages, passage à niveau,…) et d’autres, qui s’ouvrent comme des sortes de pop-ups et représentent les grands arrêts du train (gares de voyageurs, gare de frêt, ateliers, dépôt…). Lorsque le pion s’arrête sur une de ces cases, la joueuse doit poser un certain nombre de cartes. Chaque carte illustre un métier et est animée. La joueuse, en voix off, évoque l’importance de la synergie entre les différents cheminots, cette grande “mécanique du rail” qui donne son nom au film.

mecanique-rail

J’ai proposé un graphisme inspiré des illustrations des années 30, que ce soit pour les personnages ou pour les éléments du jeu eux-mêmes, avec une palette de couleurs limitée et l’emploi de trames.

Avant de débuter ce projet, je n’avais qu’une vision très limitée des métiers du chemin de fer : celle d’une voyageuse d’aujourd’hui, mâtinée des images d’Epinal du chauffeur, du mécanicien, de la garde-barrière. J’ai découvert le saboteur, le garde-frein, et tous les cheminots qui avaient entre leurs mains la vie des voyageurs, de leurs collègues, et qui risquaient bien souvent la leur.

Production : C’est magnifique
Écriture, réalisation, graphisme : Anne Viel
Animation des personnages : Nicolas Dufresne pour Rainbox Prod
Voix : Solo Gomez
Sound design : Thierry Viel