Monsieur Machine

Monsieur Machine, photo ©Le Pass, illustration Nici Gregory
Monsieur Machine, photo ©Le Pass, illustration Nici Gregory

Fil rouge narratif illustré + BD

La Pass’erelle, au Pass (Frameries, Belgique), est un espace d’exposition situé dans la partie haute de la passerelle créée par Jean Nouvel. Avec son bardage métallique aux lignes fortes et son impressionnante longueur, c’est un lieu au caractère très fort, qu’une scénographie datant de l’ouverture du Pass avait su apprivoiser. Cependant, au fil du temps, les manipulations avaient vieilli, et le thème-même de cette exposition permanente méritait d’être plus en phase avec nos vies et nos préoccupations.

Caroline Vrammout et Nathalie Cimino, les muséographes du Pass, ont souhaité conserver la scénographie existante, rafraîchir les manipulations, en créer de nouvelles, mais surtout axer cette partie du musée autour d’un parallèle entre les capacités humaines et les avancées technologiques qui les miment ou les complètent. C’est ainsi qu’est née l’exposition Monsieur Machine.

Premier espace d’exposition qui s’offre au public après son arrivée sur les lieux, Monsieur Machine est une entrée en matière pour l’ensemble du musée. Les visiteurs, actifs dans la totalité des dispositifs proposés, y abordent des notions qui seront exploitées tout au long de leur visite au Pass (perception, mouvement, …) et démarrent un questionnement sur les avancées technologiques qui aiguisera leur regard pour la suite de leur visite. L’engagement physique demandé pour les manipulations donne le ton de l’approche pédagogique du Pass, relayée par les nombreux ateliers proposés : expérimenter est une clef d’entrée pour mieux comprendre.

J’ai scénarisé, pour Monsieur Machine, un fil rouge narratif, et j’ai travaillé à sa réalisation avec l’illustratrice Nici Gregory. Une douzaine de saynètes met en scène quatre personnages : un homme et son chien, un robot et son chien-robot. Installés aux abords des manipulations, ces saynètes viennent en compléter le propos, dans un décalage farfelu et étonnant.

Equilibre

Par ailleurs, nous avons conçu dix courtes bandes dessinées, sans paroles, qui apportent un regard différent sur les notions abordées.
Nici est une artiste extrêmement inventive. Elle fourmille d’idées drôles et toujours surprenantes. Elle a su donner aux scénarios que j’avais écrits (à partir des contenus développés par les muséographes) une tournure pleine de caractère, cocasse et vivante.

IMG_1039

TéléMB, chaîne locale de Mons, a réalisé un reportage sur Monsieur Machine. Le voici :

Si vous avez lu mes précédents articles sur le Pass, vous savez à quel point j’apprécie ce lieu de sciences. Je vous invite vivement à suivre son actualité sur sa page Facebook, car il s’y passe régulièrement de nouvelles choses, et à y passer une journée en famille.

Vos commentaires et questions sont les bienvenus ci-dessous.